Vous devez activer les cookies pour accéder à ce site.

À propos de la Zec

Services en ligne

Découvrez tous nos services offerts directement en ligne!

NOTRE ORGANISME

 

 

HISTORIQUE

Les zones d'exploitation contrôlée du Québec (zecs) ont vu le jour en 1978 à la suite de la création de l'Opération gestion faune, conséquence directe de la prise en charge par le gouvernement du Québec de la gestion de la faune sur l'ensemble du territoire provincial. Le résultat a été l'abolition globale des droits exclusifs de chasse et de pêche autrefois détenus par des clubs privés. Ces changements font suite aux pressions faites par une majorité de citoyens voulant l'abolition des clubs privés sur les terres de la Couronne.

Organisme à but non-lucratif, la Société d’aménagement, de Conservation et d’Exploitation Rationnelle de la faune (SACERF) des Passes, mandataire de la zec des Passes en assure la gestion. L’organisme gestionnaire est constitué d’un conseil d’administration de neuf (9) personnes, tous membres de la zec et qui occupent des fonctions et exécutent des tâches bien définies. Toutes les opérations de la zec sont gérées par les membres du conseil d’administration, qui agissent bénévolement .

 

Particularités

Se trouvant dans le bouclier canadien, le territoire se caractérise par un relief formé de coteaux et de collines entaillées d’étroites vallées, aux flancs parfois très abruptes, ces caractéristiques étant davantage prononcées au centre de la zone. L’altitude moyenne y est relativement modeste et les sommets ne dépassent généralement pas 450 mètres. On y retrouve un très grand nombre de plans d’eau (plus de 600) dont plusieurs sont de grandes dimensions, soit près de 80 lacs de plus de 20 ha.

Ce territoire, qui est productif sur le plan faunique, est constitué en zone d’exploitation contrôlée (zec) pour des fins d’aménagement, d’exploitation ou de conservation de la faune et accessoirement à des fins de pratique d’activités récréatives. La zone offre une pêche diversifiée, basée principalement sur l’omble de fontaine, mais offrant également un potentiel de pêche intéressant au doré jaune, au grand brochet et au touladi. Le niveau d’exploitation de l’omble de fontaine y est relativement peu élevé. Il s’agit de la seule zec régionale où se pêche le doré jaune et l’une des deux seules où se pêche le grand brochet. D’autre part, cette zec se classe présentement parmi les meilleures au niveau régional en termes d’effort, de récolte et de succès de chasse à l’orignal.

La zone est située dans les limites du domaine bioclimatique de la sapinière à bouleau blanc qui se situe parmi les meilleurs potentiels pour la production forestière de la région. La forêt y est constituée de près de 37 % de peuplements matures ou ayant dépassé la maturité, ce qui commande des interventions sylvicoles à court terme. Ces peuplements sont répartis de façon relativement uniforme à l’intérieur de la zone. La régénération naturelle y est généralement abondante et des travaux d’éclaircie précommerciale sont souvent nécessaires pour assurer le bon développement des peuplements futurs (qualité) et le maintien de la biodiversité (composition et structure).Des investissements sylvicoles (plantation, entretien, éclaircie) ont été réalisés sur plus de 4 000 ha au cours de 20 dernières années. La Zec dispose également de forêts d'expérimentations.

La fréquentation de la zone se fait principalement sur une base quotidienne ou en court séjour étant donné la proximité des milieux habités. La villégiature privée y est de densité moyenne quoiqu’on remarque des concentrations élevées dans la partie rapprochée et accessible de la zone. Le territoire possède un important potentiel pour le développement de la villégiature. Les familles s'y rendent pour séjourner dans des chalets et profiter de ce que la nature leur offre, des plans d'eau poissonneux et des forêts sauvages giboyeuses. La collectes de petits fruits est également effectuée au mois d'août et certains utilisateurs en profitent pour ramasser les bleuets sauvages commercialement. La zone est fréquentée et occupée par des membres de la Première Nation innue de Mashteuiatsh qui possèdent des campements permanents ou temporaires. Ils y ont aménagé des sentiers de chasse, de trappe et de portage.

Membres

Le code d’éthique est adopté conformément aux règlements généraux de la Société et renferme l’ensemble des règles qui régissent les membres et les utilisateurs de la Zec des Passes. 

Conseil d'administration 2022

PRÉSIDENT Donald Pilote 
VICE-PRÉSIDENT Rejean Savard
SECRÉTAIRE/TRÉSORIER  Laurier Tremblay
ADMINISTRATEUR Gérald Fortin 
ADMINISTRATEUR  Steves Simard
ADMINISTRATEUR  Sabin Bouchard
ADMINISTRATEUR  Patrick Savard
ADMINISTRATEUR  Jean-Roch Larouche 
ADMINISTRATEUR  Alain Simard
ADMINISTRATEUR Jean-Luc Doumont

Employés

DIRECTEUR GÉNÉRAL Frédérick Gagnon 
ADJOINTE ADMINISTRATIVE  Annick Perron
COORDONNATRICE Karina Jean
CHEF D'ÉQUIPE Jonathan Gagnon
ASSISTANTE À LA PROTECTION DE LA FAUNE Vicky Mimeault
ASSISTANT À LA PROTECTION DE LA FAUNE  Emmanuel Morin
ASSISTANT À LA PROTECTION DE LA FAUNE  David Harvey 
ASSISTANT À LA PROTECTION DE LA FAUNE Dérek Bussières
PRÉPOSÉE À L'ACCUEIL Janylie Grenier-Bouchard
PRÉPOSÉE À L'ACCUEIL Marie-Philip Guimond-Tremblay
GARDIEN DE BARRIÈRE Denis Lefebvre

NOS PARTENAIRES

Espace gestionnaire

© 2021 Réseau Zec, Inc. Tous droits réservés.

Création site web par

Suivez la Zec Des Passes